Le Secret – essai sur les modalités de l’énonciation secrète.

Celui ou celle à qui l’on adresse un secret n’entend pas, mais écoute, ne voit pas, mais regarde. Souvent en effet, l’énonciation d’un secret exacerbe l’attention de celui à qui on l’adresse: Elle suscite son intérêt.

Et pourtant on constate aussi de celui qui écoute un secret, qu’il a tendance à concéder spontanément valeur de vérité au contenu même de l’énonciation secrète.

Lire la suite